ACCUEIL |Liens| Contact| Toutes les maquettes La Saga des maquettes d'Alphajet


PJ Production - 1/48 - 481004

Dans la foulée de la sortie de sa première version de la maquette de l'ALPHAJET au 1/48 (un avion français (type E) ou belge (type B), chacun sous deux décorations différentes), PJ Production a mis sur le marché une deuxième boîte en série limitée, avec la décoration spéciale de l'avion belge marquant les 1 000 000 heures de vol cumulées AAF et Défense Belge.

Seule la décoration change, la maquette est l'initiale.

Par rapport à la boîte 481003, une feuille de décalcomanies permettant d'identifier et de décorer la dérive de l'AT 32, l'avion retenu pour porter cette décoration spécifique s'ajoute à l'initiale. Tous les autres éléments sont intégralement repris de la précédente boîte.

La production de cette boîte spéciale est volontairement limitée à 50 exemplaires individuellement numérotés.

Marque PJ Production
Référence 481004
Echelle 1/48
Année 2009
Nbre pièces 64 resine
17 photo-decoupe
14 metal
7 transparente
4 films
2 verrières
Plastique résine beige
Type série B et E
Décals Défense Belge
AT 32 - 1 000 000 h vol

SES POINTS FORTS

En millimètres 1/48 maquette
Longueur type E 246,8 244
Envergure 189,9 192

La justesse de ses dimensions globales et le respect des proportions.

Les pièces collent parfaitement à un plan au 1/48 ou à une photo ramenée à cette échelle, tant pour la longueur, les envergures aile et plan horizontal arrière, la longueur du cockpit, ainsi que les épaisseurs de fuselage et les voies de train.

L'exactitude de tous les panneaux et trappes figurés.

La finesse de certaines pièces tels les bords de fuite et la juste profondeur de la gravure en creux.

Les détails poussés à la perfection, tels les tableaux de bord et leur arrière, les sièges éjectables, toutes les petites antennes ou feux ou rétroviseurs de bord, ainsi que le câblage sous les aéro-freins ou les bras du carter d'échappement des moteurs LARZAC visibles de l'arrière dans les tuyères, les tiges de tenue des pièges à couche limite, jusqu'au prolongement des virures sur le capot de nez rond et le feu en bout de croupion.

Deux ensembles de verrières pour le cas où l'on veut travailler celles-ci.

Le respect total de la variante belge modernisée retenue, sur les pièces, leur assemblage, la notice et les décalcomanies.

Un choix particulier pour des décalcomanies de superbe qualité.

SES POINTS FAIBLES

Son prix, rançon de la fabrication semi-artisanale de la marque et de la qualité de la maquette, des décalcomanies et de la notice.

La gravure d'une ligne de séparation des volets de bord de fuite qui n'a pas lieu d'être. Des prototypes à l'avion de série, ceux-ci sont en effet passés de deux à une seule partie.

Quelques manques insignifiants tels la vue partielle du compresseur BP des LARZAC au fond de la manche d'entrée d'air, ou le détaillage des puits de train.

CONCLUSION

Une cerise ajoutée au gâteau de cette superbe maquette!